THEE CLAMP MANIA !!!!!!!!!

clampmania

clampmania THE CLAMP MANIA EST UN VIRUS TRÉS CONTAGIEUX !!!!!!!

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Description de la clampmania

Par clampmania, 11/09/2005 à 16:24
Catégorie : Général

La clampmania est un virus que j'ai attrapé en regardant les animés et lu les nombreux manga de clamp ... Ce virus n'est pas mortel .Les premiers simptome sont :-envie prescante d'allumer la télé pour regarer un des manga de clamp!!
                                                                  -envie de depenser tous son fric pendant les vacances à acheter XXX                                                                                 holic,tsubasa chronicle,sakura....
                                                                  -prendre en photo tous se que l'on voit en rapport avec clamp

Voila pour les simptome ....;

Description du groupe CLAMP

Par clampmania, 11/09/2005 à 16:46
Catégorie : Général

Biographie du groupe Clamp
OKAWA Nanase née le 2 Mai 1967
APAPA Mokona née le 16 Juin 1968
NEKOI Mick née le 21 Janvier 1969
IGARASHI Satsuki née le 8 Février 1969

Bibliographies selective

. 1990-2000 Menshou Onegai 2 vols.
. 1990 Cluster 4 vols.
. 1990-1996 RG Veda 10 vols.
. 1991-1994 Tokyo babylon 7 vols.
. 1992-1993 Gakuen Tokkei Ducalion 2 vols.
. 1992-???? X 18 vols. (en cour)
. 1992 Chunhyan-Jun
. 1992 Shin Shunkoden
. 1993 Watashi no Suki na Hito - "Celui que j'aime" (volume unique)
. 1993-1996 Magic Knight Rayearth 1&2 6 vols.
. 1993-1994 Miyuki-chan in Wonderland volume unique
. 1994 Night HEAD 2 vols.( CLAMP n’a fait que les illustrations)
. 1994 Mokona Ojou no Ehon 1 vol.
. 1995 Watashino sukina Hito 1 vol.
. 1996 Wish 4 vols.
. 1996 Card Captor Sakura 12 vols.
. 1997 Clover - "Trèfle" (4 volumes)
. 1999-2001 Angelic Layer 5 vols.
. 1999-2001 Suki da kara suki - "J'aime ce que j'aime" 3 vols.
. 2000-2003 Chobit 8vols.
. 2000-???? Goho drug 3 vols. (en cours)
. 2002 - REX/Kyoryu Monogatari 1 vols.
. 2003- ???? Tsubasa Reservoir Chronicle (en cours)
. 2003- ???? xxx-Holic ( en cours)

Les adaptations

. 1991 : Première partie du film de RG Veda
. 1992 : Deuxième partie du film de RG Veda
. 1992 : Première partie du film de Tokyo Babylon
. 1993 : X2
. 1994 : Deuxième parie du film de Tokyo Babylon
. 1994 : Série TV de Magic Knight Rayearth (20 épisodes)
. 1995 : Série TV de Magic Knight Rayearth II (29 épisodes)
. 1995 : Fushigi no Kuni no Miyuki-chan
. 1996 : X 1999 (film)
. 1997 : 3 OVAs de Rayearth
. 1997 : Clamp Gakkuen Tanteidan (série TV)
. 1997 : Série TV de Card Captor Sakura
. 1998/99 : Film de Card Captor Sakura
. 1998/99 : Clip de Clover
. 2000 : 2ème film de Card Captor Sakura
. 2001-2002 X série TV

Technique

Travail à huit mains, l’œuvre de CLAMP dégage cependant une profonde unité de thème et de réalisation. Spiritualité, panthéons divers et cataclysmes annoncés émaillent des scénarii dessinés par deux des demoiselles, dans un style plus ou moins anguleux, plus ou moins souple et déliés, selon les titres. Illustrations graphique type du Shojo manga, leur scénarii les en dissocie légèrement pour les mettre à part, dans l’unique et inimitable catégorie CLAMP.

Studio CLAMP...

... Ou comment un groupe d’adolescentes espiègles, animées par le même goût pour le cinéma fantastique, décide de crée un collectif de mangaka, CLAMP, dont l’originalité et le succès célèbrent toujours leur amitié.

A Osaka, un groupe d’une douzaine de jeunes lycéennes avait pour habitude, il y a une douzaine d’années, de s’organiser des projections de films d’horreur toute la nuit. Elles se réunissaient le soir près du château d’Osaka, attendant l’extinction des lumières pour détaler dans tous les sens en allumant des feux d’artifice, sans se soucier des nombreux couples qui espéraient sans doute y passer un moment romantique. Certaine des ces filles dessinaient par ailleurs dans différent dôjinshi, des fanzines. Pour célébrer la naissance de leur amitié, elles décidèrent de crée un nouveau groupe de mangaka, CLAMP, mot anglais qui n’est pas ici à prendre dans le sens de “crampon”, mais de “montagne de pommes de terre” (on reconnaît déjà là leur coté tordu ^^).

... Ou comment un groupe d’adolescentes espiègles, animées par le même goût pour le cinéma fantastique, décide de crée un collectif de mangaka, CLAMP, dont l’originalité et le succès célèbrent toujours leur amitié.

A Osaka, un groupe d’une douzaine de jeunes lycéennes avait pour habitude, il y a une douzaine d’années, de s’organiser des projections de films d’horreur toute la nuit. Elles se réunissaient le soir près du château d’Osaka, attendant l’extinction des lumières pour détaler dans tous les sens en allumant des feux d’artifice, sans se soucier des nombreux couples qui espéraient sans doute y passer un moment romantique. Certaine des ces filles dessinaient par ailleurs dans différent dôjinshi, des fanzines. Pour célébrer la naissance de leur amitié, elles décidèrent de crée un nouveau groupe de mangaka, CLAMP, mot anglais qui n’est pas ici à prendre dans le sens de “crampon”, mais de “montagne de pommes de terre” (on reconnaît déjà là leur coté tordu ^^).

Dôjinshi

Publiant divers dôjinshi, dont les fameux et pratiquement introuvables Shôten, elles commencèrent à développer, sous forme d’histoires courtes, les bases des scénarii qui devaient les rendre célèbres, Rg Veda, Tokyo Babylon, le monde de l’école Clamp et d’autres. Le groupe se réduisit peu à peu et en mai 1989, Clamp ne comptait plus que ses membres: Tamayo AKIYAMA, Mokono APAPA, Satsuki IGARASHI, Sei NANAO, Mick NEKOI, Nanase OKAWA, et Leeza SEI. Bien entendu, la plupart, voire tous ces noms ne sont que des pseudonymes, le véritable prénom de Leeza par exemple, étant Yasuko.

Consécration

C’est en décembre de la même année que CLAMP eut le plaisir de voir son premier véritable volume de manga édité avec Derayd Moon of Boundary Balance de Tamayo AKIYAMA. Le Rg Veda que nous connaissons était cependant déjà en prépublication dans le magazine Wings. Quelques mois plus tard, Sei NANAO quitta brusquement le groupe. Ce n’est qu’après deux volumes, un prologue et un volume 0, data-book, de son oeuvre Cluster que Tamayo AKIYAMA décida de voler de ses propres ailes, suivie de Leeza SEI, qui signa auparavant avec l’aide du groupe l’adaptation en deux manga de Combination, nouvelles policières de Nanase OKAWA publiées dans Shôten. CLAMP continua ensuite sur sa lancée avec quatre membres restants. Et la réussite que l’on connaît.

Présentations des quatre membres

Nanase OKAWA est la “tête pensante” du groupe. Auteur de toutes les idées de base et scénarii, porte-parole, elle s’occupe même du design des différent produits du groupe. C’est une des ses amies de lycée qui lui présenta ses trois futures comparses, camarades de classe et membres du même club d’astronomie. Quand à Tamayo AKIYAMA, elle la connaissait déjà depuis le jardin d’enfants. Satsuki et elle, sont les deux seules à ne jamais avoirs dessiné de véritables manga.

Fan de cinéma fantastique devant l’Éternel, elle adore le Festin nu de David Cronenberg ainsi que des thrillers comme Le silence des agneaux. Pour ce qui de la musique, elle écoute de Yellow Magic Orchrestra. Contrairement à ce que leurs histoires laissent supposer, les CLAMP ne disposent pas de nombreux livres ésotériques dans leurs bibliothéque du Studio. Donc, soit Nanase a une mémoire d’éléphant, soit elle campe trois mois dans la bibliothéque la plus proche de chez elles lorsqu’elle prépare un nouveau scénario!

Les CLAMP vivent ensemble à Tokyo dans un Studio et elles le déménagent environ une fois par an. Pour préciser et couper court aux rumeurs, qu’elles ont des chambres SEPAREES!

Les jeux vidéo n’ont également aucun secret pour Nanase et ses amies. Elles possèdent n effet une PS, une Sega saturn, une super Famicom, une Famicom, une Megadrive et un Mega CD, une Gamboy et une Gamegear. Mais pas de 32X! Elles affectionnent particulièrement les jeux d’ambiance comme Twilight Syndrom sur PS, mais Nanase dispose aussi d’une bonne collection de jeux érotiques sur son PC. Pour les scenarii, précise-t-elle! ( Mouais...).

(elles ont du depuis acheter des nouvelles consoles^^)

Adulée pour la beauté de ses histoires, Nanase est aussi la première concernée par les réactions des lecteurs face aux fin souvent tragique de celle-ci. Ainsi, lui reproche-t-on souvent de massacrer tous ses personnages. Ce à quoi elle rétorque que seule la fin de RG Veda est véritablement sanglante, celle de Tokyo Babylon souffrant que d’une disparition, qui marquera cependant l’esprit des fans de cette série Nanase ne se laisse jamais influencer par ses lecteurs pendant la publication d’un titre. Si un personnage doit mourir, il n’y échappera pas. Et sa mort est toujours pleinement justifiée, la conséquence de tout ce qui précédait dans le récit. Même les suicides de certains d’entre eux et pourtant Nanase OKAWA est contre le fait de s’ôter la vie. Elle explique que pour certains personnages, il s’agit là de leur choix personnel pour rechercher la paix, le bonheur, et que personne ne peut juger ce comportement.

Il est à remarquer que lorsque les protagonistes principaux des séries CLAMP décèdent, ce n’est pas dans la logique habituelle du “sacrifice de soi pour sauver les autres, voire le monde”. Les scénaristes pense en effet que l’on ne peut pas réellement imaginer des personnages capables de vivre heureux, quand l’un de leur mais s’est sacrifié pour eux. Ils ne peuvent tout de même pas simplement une nouvelle vie, comme si de rien n’était. Pour elle, il n’y a pas de bonheur collectif là ou il n’y a pas de bonheur individuel. Le seul exemple de ce genre de sacrifice est celui de la princesse Émeraude, à la fin de MKR, dont la dernière image est parfaite démonstration des conviction de Nanase OKAWA.

Mokona APAPA est la principale dessinatrice de CLAMP. Elle a commencé dans des clubs de dessin à l’école primaire et au collège, et a signé ses premiers véritables mangas au lycée. C’est son style, souvent imité mais jamais égalé, à mi-chemin de ceux de Tamayo AKIYAMA et de Leeza SEI, qui a rendu le groupe célèbres. Comme toutes les autres dessinatrices du groupe, elle appuie comme une brute lorsqu’elle travaille, ce qui explique pourquoi CLAMP utilise des feuilles spéciales trois fois plus épaisses que celles qui sont utilisées par d’autres mangaka. Pour ce qui est des illustrations en couleurs, elle utilise du BB Kent, le verso du papier évoqué plus haut, ou tout ce qui peut lui passer sous les mains en général, du sac en papier au carton. Elles achètent souvent du thé pour utiliser ensuite l’emballage, pour son coté “papier Japon”.

Le plus drôle est que l’on peut parfois encore déchiffrer le nom du magasin. L’illustration Ten no Ryû de X a ainsi été effectuée sur ce papier!

Mick NEKOI est l’auteur des SD (Super Déformation) mettant en scène les filles du studio que l’on trouve à la fin de la plupart de leurs mangas. Depuis peu, elle dessine également ses propres mangas, Watashi no Suki na Hiyo et Wish. Véritable maniaque de la technique, elle en a d’ailleurs énormément appris à Mokona, et de la couleur, elle a commencé le dessin enfant, pour tester ses multiples crayons de couleurs et marqueurs. Il lui a fallu un certain temps pour fini par exploiter cet apprentissage d’une manière plus ordonnée. Quand on lui demande ce qu’elle ferait si elle disposait d’un mois de temps libre, elle répond simplement “dormir huitaine d’heure, faire des illustrations en couleurs, retoucher les monochromes”.

Satsuki IGARASHI pose les trames sur les dessins de toute ce petit monde, c’est dire l’importance de son travail! Si dans les premiers volumes de Rg Veda, ces derniers brillent surtout par leur absence, les dernières pages de X sont absolument étourdissantes. C’est également elle qui a choisi Kakyô.

Mais quii est donc Kakyo c'est le cinquiéme nombre du groupe, un chat kelle eberge, d'ailleur c un chat ki n'est pas comme les autres. Au debut elles croyaient avoir affaire à un petit chaton particulierement sage. Il etait simplement un peu fatigué et s'est vite revélè complétement survolté. Quand on tentait de l'approché, il lançait des regards meurtriers. Heureuesement, il se laisse maintenant caresser, au grand soulagement des toute l'equipe. A son arriver, il s'est aussitot installé sur le bureau de Mick, le seul à etre propre (evidemment). Les autres s'actirent alors à ranger les leurs, mais peine perdue, il etait dejà trop tard :cry: . Mick devait néanmoins le regretter, lorsque Kakyo commeça à ruiner ses illustrastion pour Wish. Vous pouvez voir Kakyo dans les SD recent du groupe, ainsi que sur la couverture de Watashi no Suki na Hito ( enlevez la jaquette et vous verrez meme les empreintes de ses pattes) et les illustrations du roman Yumegari.

Création

L’élaboration des séries CLAMP commence par le choix du scénario de base. Puis Nanase commence à en définir les personnages, à évaluer le nombre de pages nécessaires pour développer le tous. Ensuite, c’est au tous de Mokona et Mick de se réunir pour décider du design des personnages et tente de mieux les cerner. Ce n’est qu’après que sont déterminés tous les plus petit détails concernant les protagonistes, goûts alimentaires, talents respectifs, comportement dans telle ou telle situation, façon dont ils ont été élevés, à l’occidentale, à l’orientale, s’ils mettent un pyjama pour dormir etc... Ces détails sont bien moins insignifiants qu’il n’y parait, l’apparence des personnages étant en effet indissociable de leur caractère. De plus, toute l’équipe se doit d’être parfaitement en accord sur ces points afin d’éviter tout illogisme dans le manga. Nanase avoue elle-même qu’elles ne parviennent pas pour autant à éviter certaines gaffes. Taches particulièrement ingrate, car elle ne transparaît pas directement à la lecture. En fait, si le lecteur parvient à percevoir ce travail, c’est qu’il a été mal fait. Pour X, par exemple, le cote androgyne de Kamui avait pour but premier de permettre son identification par le lecteur ET les lectrices, tandis que Kotori a pose beaucoup de problèmes à Mokona et Mick, son naturel et sa naïveté la rendant difficile à cerner.

Les quatre membres de l’équipe ont également établi des règles de travail assez strictes. Chacune doit se concentrer sur son propre travail, sans s’occuper de celui des autres, même si, bien entendu, elle peut toujours demander conseil, un avis. Dans ce cas, l’avis doit toujours être totalement franc, et la critique possible. La dernière des ces règles étant bien sûr la confiance mutuelle.

Mac OS X tsubasa chronicle

Par clampmania, 11/09/2005 à 17:55
Catégorie : Général

Tsubasa reservoir chronicle

Par clampmania, 11/09/2005 à 18:13
Catégorie : Général



Shaolan, jeune citoyen et archéologue, vient du mystérieux Pays de Clow où règne le Roi Tôya et sa petite soeur, la princesse Sakura. Shaolan et Sakura sont de grands amis d'enfance et secrètement liés par l'amour. Un jour, alors que Sakura part rejoindre Shaolan (qui est en plein dans ses fouilles), elle s'évanouit en voyant un motif étrange qui lui fait perdre ses plumes représentant son âme. Lorsque le prêtre Yukito apprend à Shaolan ce qui est arrivé à Sakura, il l'envoie chez la Sorcière des Dimensions. Shaolan fera tout ce qu'il pourra pour retrouver toutes les plumes de Sakura.

Presentation: Shaolan li

Par clampmania, 11/09/2005 à 18:22
Catégorie : Général




C'est le personnage principal du manga. Jeune archéologue, c'est l'ami d'enfance de la princesse Sakura, qu'il aime en secret. C'est son père, Fujitaka, qui lui a donné goût aux fouilles et aux recherches. C'est d'ailleurs à cause de son travail, qu'ils avaient déménager au pays de Clow. Malheureusement, Fujitaka mourut peu de temps après.

Shaolan et quelqu'un de mûr et responsable, doté d'une volonté de fer et d'une grande gentillesse. Par amour pour Sakura, il accepte de faire tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver les fragments de sa mémoire éparpillée ...

Sakura

Par clampmania, 11/09/2005 à 18:49
Catégorie : Général




La jeune princesse du Royaume de Clow, tout le monde l'adore car elle est sensible, belle, gentille et généreuse. Elle est amoureuse de Shaolan, ce qui déplaît beaucoup à son grand frère Toya. Malheureusement, elle ne pourra révéler ses sentiments car, alors qu'elle se promene avec son ami sur les lieux des fouilles, elle touche une emblême qui lui faira perdre conscience. Ses « ailes » qui caractérisent son âme s'envolent alors.

On sait qu'elle a un grand pouvoir en elle : celui de changer le destin, pouvoir convoitisé par un méchant, le même qui a éparpillé sa mémoire.

Kurogane

Par clampmania, 11/09/2005 à 18:56
Catégorie : Général



Kurogane est le plus fort ninja du Japon. Il protège la princesse Tomoyo en tuant tous les ennemis qui auraient la mauvaise idée de s'approcher du château Shirasagi. Mais la princesse n'approuve pas qu'il tue sans raisons valables et décide de lui donner une leçon en l'envoyant voyager à travers différents mondes, pour qu'il fasse des rencontres et comprenne ce qu'est la véritable force. Elle lui lance aussi un enchantement... s'il tue quelqu'un sans vraie raison, il perdra une partie de sa force.

Fye D. Flowright

Par clampmania, 11/09/2005 à 19:00
Catégorie : Général



Fye D. Flowright est un puissant sorcier du pays de Seles. Il décide de fuir son monde pour des raisons mystérieuses, après avoir endormi le roi de son pays. Il se rend lui même auprès de la sorcière des dimensions, et doit lui céder le tatouage qu'il a sur le dos, ce tatouage étant le scellé qui bridait ses pouvoirs.

Princesse tomoyo

Par clampmania, 11/09/2005 à 19:33
Catégorie : Général



C'est la princesse du royaume du Japon . Elle envoie Korugane, un de ses ninjas, voir la sorcière des dimensions pour le punir de lui avoir désobéi, en tuant sans raison. Elle lui jette aussi un enchantement, s'il tue quelqu�un sans vraie vraison, il perdra une partie de sa force.

Toya

Par clampmania, 11/09/2005 à 19:50
Catégorie : Général



Toya est le frère ainé de Sakura, il est par conséquent le roi du pays de Clow. Il est plutôt protecteur envers sa soeur et n'aime pas trop Shaolan

Blog créé avec : ZeBlog | Inspiration design : Chobits.eu.org | Webmaster du Blog : clampmania